CHOISIR ET CONSERVER SES HUÎTRES

La fraîcheur, gage de qualité

C

Voici quelques conseils afin de vous garantir la fraîcheur de vos huîtres.

Avant d’acheter votre douzaine,
jeter déjà un coup d’œil dans la bourriche pour vous assurer que
tout le monde là dedans est bien rangé à plat, et qu’aucune huître ne
baille. Faîtes discrètement passer votre nez, au dessus, hum ça sent la
mer…normalement.

L’étiquette de salubrité doit
indiquer la mention obligatoire « ces coquillages doivent être vivants au
moment de l’achat » ainsi que la date du jour d’emballage, cela vous
donnera déjà une indication du jour de sortie d’eau du mollusque.

Lorsque l’on vous sert, elles ne doivent pas goutter, si les huîtres font CLOC, CLOC entre elles dans le sac, c’est qu’elles ont soif.

A la dégustation.

Si un effort est nécessaire à l’ouverture et que de l’eau s’écoule, c’est qu’elle est bien vivace. Parfois on abîme la coquille, il peut alors se dégager une très légère odeur de vase, l’huître n’est pas mauvaise pour autant, passez la sous l’eau. Parfois l’huître n’a pas d’eau mais ne sent pas mauvais, gardez la et versez lui de l’eau d’huîtres ouvertes par la suite, cela va la rafraîchir.

Au moment de déguster, si vous versez un peu de jus de citron ou titillez le manteau de l’huître avec la pointe d’un couteau, celui-ci doit se rétracter.

Conservation et stockage des huîtres à votre domicile

C

S’assurer de la fraîcheur du lieu de stockage, une température de 5 à 12°C est idéale.

Le bac à légumes est une option intéressante dans la durée. Il est important de mettre vos huîtres à l’abri de la lumière et des intempéries.

Elles doivent bien entendu être disposées à plat, coquille creuse en dessous, pour éviter qu’elles ne perdent leur eau si elles s’ouvrent légèrement. Pour se rassurer, il est possible de mettre un poids par dessus, un linge humide n’est pas nécessaire.

Site réalisé avec grand plaisir par Osereve : www.osereve.fr